5 raisons de ne pas fêter la St Valentin

La Saint-Valentin est fêtée en France chaque 14 février et célébrée dans de nombreux pays, principalement occidentaux.

Mais chacun sa tradition et chacun sa date.

Alors qu’en France, les hommes offrent des roses rouges à leur moitié en signe de leur amour, au Danemark, on offre des Perces Neige (blanche) avec un mot doux.

Au Brésil, c’est surtout l’occasion de faire la fête mais pas pour la Saint-Valentin, mais lors de la Saint-Antoine, chaque 12 juin.

Cette commémoration, qui est censée être la fête des amoureux, est plutôt le moyen pour le business de fonctionner à plein régime.

Même le prix des fleurs – venues tout droit du Kenya, transitant par les Pays-Bas avant d’arriver en France – est multiplié par 2 pour ce soi-disant jour spécial.

 

LE FOOT

Depuis 2 ans, le PSG avait la fâcheuse tendance à jouer un gros match en Ligue des Champions le soir de la Saint-Valentin. Cette année, le 14/02 tombe un jeudi et il y aura encore du foot à la TV.

Pas de PSG mais Arsenal, Chelsea ou encore l’Inter Milan.

La plupart des hommes préféreront regarder le foot.

Même s’ils ont prévu un diner en amoureux, Mesdames attendez-vous à ce que votre chéri ait les yeux rivés sur un écran plutôt que sur votre somptueux décolleté.

 

FÊTE COMMERCIALE

Ces derniers jours, je n’ai cessé de recevoir des newsletters pour m’inciter à acheter une playlist Deezer, à m’évader avec Carrefour Voyages, avoir du cashback avec LCL sur l’achat d’un bouquet avec Interflora. Sans oublier  les offres des chocolatiers, des bijoutiers et des nombreux sites de rencontre.

Même à la télé, on veut nous faire comprendre que si on est célibataire, il y a des moyens de ne plus l’être… il suffit de sortir son porte-monnaie et la magie opèrera.

On ne sait plus alors si c’est la fête des amoureux ou bien la fête du capitalisme.

Qui n’a pas dans son entourage une personne qui veut absolument se mettre en couple pour recevoir un cadeau? Ou encore, un couple qui s’est séparé peu de temps avant la sacro-sainte Saint Valentin pour se remettre ensemble quelque temps après…

Ah l’amour, l’amour, l’amour…

 

PRESSION SOCIALE

Finalement, que ce soit dans ma boîte mail ou dans ma boîte aux lettres, je suis tranquille nulle part.

En cette période, les 18 millions de célibataires en France subissent une pression du marketing qui leur rappelle sans cesse leur solitude.

Même Picard s’y est mis avec des toasts et desserts en forme de cœur.

La Saint-Valentin n’est pas la fête des amoureux mais c’est surtout l’assassinat du moral des célibataires en vous rappelant que vous êtes seul.

Autour de moi, je compte les déprimés par centaines.

 

L’EXPLOITATION DES FLEURISTES

Vous êtes-vous déjà demandés si les fleuristes fêtaient la Saint-Valentin ?

Eux qui sont toujours les fers de lance des célébrations, quand, même lors de la Fête du Travail, ce sont les seuls à travailler.

Le soir du 14 février, la seule chose qu’un fleuriste souhaite faire après cette journée éprouvante, c’est dormir, laissant ainsi sa moitié, seule devant la télé.

 

PAS BESOIN D’ATTENDRE LA ST-VALENTIN

L’amour c’est 365 jours par an lancent certains.

Chaque jour doit être magique.

Se faire dicter par la société que la journée des amoureux est le 14 février est une insulte à tous les amoureux et particulièrement auprès des romantiques.

Dîtes vous « Je t’aime » à tous moments, voyagez quand vous voulez, allez au restaurant quand bon vous semble, chérissez votre moitié quand c’est possible et ne vous laissez pas manipuler… sauf par l’être aimé.

 

Enfin, pour que ce jour soit utile à quelque chose, prônons la réhabilitation des Slows en boite de nuit et une diffusion plus fréquente des comédies romantiques plutôt que des films violents.

L’amour triomphera toujours.

Voici une sélection de films:
Coup de foudre à Notting Hill (1999),  Pretty Woman (1990), PS I love You (2008), Valentine’s Day (2010) ou encore LaLaLand (2016).

 

 

Laisser un commentaire