L’électrostimulation ou comment faire l’équivalent de 4h de sport en 20 minutes

Ca fait des années que je fréquente une salle de sport, j’y ai passé de nombreuses heures à tenter de m’entretenir: pousser parfois de la fonte, se blesser, courir tant que possible… Des heures pendant lesquelles, je ne m’adonnais pas à une autre activité, à chiller bien au chaud chez moi ou encore boire une verre avec des ami(e)s.

Au-delà du temps et des résultats lents à venir, je me suis penché sur les possibles alternatives. Ma tendinite à mon poignet droit est coriace, je la traine depuis plusieurs mois. J’impose donc un repos forcé à mon poignet.

J’ai alors découvert par hasard l’existence de l’électrostimulation. 

Une promesse réaliste?

La promesse est claire : tu fais 20 minutes de sport associé à de l’électrostimulation, ça équivaut à 4h de sport à haute intensité.

Face à cette promesse faite par MihaBodytech, il ne m’a pas fallu longtemps pour franchir la porte d’un centre pour une séance d’essaie gratuite de 12 minutes.

On me présente une tenue moulante (short + tshirt), en dessous de laquelle je ne dois pas porter de dessous. J’enfile ensuite un gros gilet sans manche, type gilet de sauvetage, que l’on relie à des capteurs. Après ces 12 minutes et une bonne douche, je n’ai pas su m’exprimer sur « j’ai aimé » ou « je n’ai pas aimé ». Ca peut sembler perturbant pour nos petits corps auxquels on impose un traitement de choc. Le lendemain, j’avais mal au cul, oups aux fesses. Cette zone, que je travaille très peu, puisque déjà tellement exceptionnelles :p , ont été courbatue pendant 3 jours. Erreur de débutant ou erreur de coaching? Anyway.

A présent, je bosserai à haute intensité le haut du corps mais je préserverai la partie basse. Et là, par magie, ma seconde séance d’essaie dans une autre franchise fut totalement différente. On m’a conseillé de boire beaucoup d’eau avant/après la séance afin d’éviter tout inconfort.

Cette fois le lendemain, j’étais bien. Je sentais mes muscles qui travaillaient encore mais je n’avais pas de courbatures. Il ne m’en fallut pas plus pour m’abonner à plusieurs séances. Ainsi, aujourd’hui, je me rends une fois par semaine chez BodyHit pour un renforcement musculaire. J’ai déserté ma salle de sport, bien qu’il soit recommandé de continuer à y faire un peu de cardio.

Les centres d’électrostimulation

Atteindre les objectifs d’entraînement individuels sans y consacrer beaucoup de temps et avec un suivi personnalisé, c’est dans l’air du temps !

Les centres d’électrostimulation pousse comme des petits-pains que ce soit à Paris ou en Province.

Citons BodyHit, Action Sport et Iron Body par exemple.

Un entraînement dure 20 minutes et se déroule toujours en présence d’un entraîneur formé qui surveille l’entraînement et la réussite du participant. Une séance par semaine suffit pour atteindre ses objectifs personnels en toute fiabilité. L’efficacité est prouvée par un grand nombre d’études scientifiques.

Vous êtes tentés?

N’hésitez pas à vous rendre sur les sites internet des franchises pour solliciter une séance d’essai gratuite qui durera 12 minutes.

Ne perdez plus de temps.

 

Laisser un commentaire