A fleur de pots_NE

Une édition mise à jour et bonifiée de la bible des cosmétiques DIY !

En 2018, « Les Trappeuses » deviennent la plus importante plateforme écoresponsable de la francophonie.

Les Trappeuses sont devenues Les Mauvaises Herbes.

Cette réédition en format cartonné comporte 40 pages supplémentaires permettant l’ajout de recettes inédites.

Au menu : une signature graphique plus épurée, de nouvelles photos et une mise à jour des recettes existantes. Les ingrédients sont mesurés selon les systèmes métrique et impérial, en poids et en volume, pour répondre à tous les publics.

L’ouvrage présente toujours des recettes à réaliser avec une dizaine d’ingrédients de base (huile, cire, argile, bicarbonate de soude, vinaigre, etc.), qui permettront de fabriquer beurres, baumes, exfoliants, nettoyants, hydratants, shampoings secs et autres produits on ne peut plus sains.

Un chapitre sur la pharmacie naturelle avec ses recettes de dentifrice, de déodorant, de baume protecteur, de protection solaire et autre chasse-moustique vient compléter le tout.

« Les mauvaises herbes » est le projet de Marie Beaupré, de Mariane Gaudreau et d’Audrey Woods, qui partagent depuis 2014 leur démarche écoresponsable, notamment leur passion pour la fabrication de cosmétiques et de produits ménagers maison. Connues d’abord sous le nom Les Trappeuses, Les Mauvaises Herbes sont rapidement devenues une référence en matière de mode de vie durable au Québec et ailleurs dans la francophonie.

Elles publient « Remue-ménage » : produits ménagers écologiques maison (Les Éditions de l’Homme, 2022)

224 pages – 18 € – Les Éditions de L’Homme